En Sardaigne tout est bon

C’est à l’origine sur un 70.3 (semi-Ironman) que je devais m’aligner ici en Sardaigne pour commencer mon cycle d’entrainement en vue de la saison prochaine. Comme bien souvent la saison à rallonge a eu raison de mes velléités. Les dernières motivations se sont évaporées avec les dernières belles journées d’Octobre, mais ce n’est que partie remise. Il faudra bien y goûter un jour pour devenir un vrai triathlète. En attendant, c’est donc sur un format que je connais bien puisque le Sprint organisé en marge du Challenge de Sardaigne sur le site du Forte Village non loin de Cagliari répondait parfaitement à mon envie d’en découdre mais surtout à la forme qui est la mienne après 3 semaines de coupure. Le GP de Nice qui faisait office de championnat de France, ou je pris la 5e place nationale furent mes derniers efforts. Alors quoi de mieux qu’une petite course à l’étranger, avec s’il vous plaît Victoire en poche, au sud de cette belle île italienne qu’est la Sardaigne, pour faire l’état des lieux du bonhomme et se remettre doucement dans le bain. Joindre l’utile à l’agréable fut plaisant. En famille nous avons découvert un endroit magnifique, plutôt sauvage, délaissé des promeneurs ou la mer cristaline fait jaillir sa faune sans tracas, un soleil certes timide mais non moins agréable. Partagés de bons moments avec des amis trop souvent éloignés, autour notamment de succulentes pasta al dente.
Pour ce qui est de la course, un effort partagé avec Nicolas Becker m’a rappelé le bon vieux temps ou nous nous tirions la bourre sur les GP français, malheureusement pour lui une blessure au pied déjà présente avant la course l’aura empêché d’imposer sa grande foulée.

Sur le longue distance, on aura vu s’imposer la star local en la personne d’ Alessandro De Gasperi, déjà victorieux l’an passé, dans un final haletant, à la lutte jusque dans les derniers mètres à mon équipier de club et vainqueur à Mallorca la semaine passée, le Tchèque  Filip Ospaly. Chez les filles Susie Cheetham, récente 6e de l'Ironman d' Hawaii, remportait la mise.  
Je félicite ici et remercie vivement les organisateurs de l’événement et leurs équipes de bénévoles qui ont su nous donner l’envi de revenir. Un séjour sympa donc qui ouvre la page pour 2016…
 
Pour la suite, un bref retour en Suisse de quelques jours suivi d’un rassemblement fédéral dans le sud de la France à Villeneuve-Loubet pour poser quelques bases et lancer définitivement les hostilités. Après quoi, je rejoindrai la Réunion mi-Novembre pour un 1er bloc d’entrainement de quelques semaines sous la houlette du padré pour reprendre les bonnes habitudes. Développement des capacités physique tout en veillant au volume de travail conséquent.

D’ici là, une dernière soirée en terre Sarde pour profiter pleinement du doux climat méditerranéen qui règne encore ici et autour d'une bonne assiette de pasta malloredus pecorino-parmigiano spécialité locale agrémenté d'un bon rosso.





ciao tutti e buona sera

publié le 26/10/2015
 
Copyright davidhauss.com 2017- Tous droits réservés - Espace pro