Mooloolaba, tenue correcte …non exigée !
Comme pour beaucoup d’athlète la saison reprend ses droits progressivement un peu partout sur la planète triathlon. Pour moi la rentrée s’est effectuée la semaine dernière en Australie sur la Sunshine Coast à Mooloolaba. Une épreuve que j’apprécie particulièrement car c’est la fête du triathlon pendant 3 jours. Des courses pour tous les niveaux et tous les âges qui rendent cette endroit bondée de monde durant les courses élites. De plus durant mes 4 dernières participations, 5e fut ma plus mauvaise place… C’est une course difficile qui me convient et mes vibes là bas sont toujours bonnes ! Alors après un hiver studieux passé à la Réunion puis en Nouvelle Zélande c’est dernière 6 semaines, il était tant de se confronter et valider les progrès. C’est dernier temps ont été partagé chez Laurent Vidal et Andréa Hewitt à Christchurch dans un 1er temps puis à Wanaka avant ce 1er test. En effet, en fin d’année dernière nous avions décidé de se rassembler avec Laurent pour partager nos sessions, aller de l’avant pour grappiller les quelques secondes qui nous séparaient des premières places. Plus tard le travail paye et les podiums commencent à tomber et ce n’est que le début ! Personnellement ma course fut solide de bout en bout ; devant dès la natation, attentif et placé sur le vélo, contrôlant durant la course à pied sans trop se mettre dans le rouge… Juste sur la fin pour un finish d’anthologie avec Kahlefeldt et Laurent qui remporte là sa première coupe du Monde… joli coup mon gars ! La première course reste bien souvent délicate à gérer, et les décisions pas forcément bonnes au bon moment. En tout cas je reste satisfait de ce résultat et de mon niveau d’ensemble, ce qui laisse présager une grosse prochaine course dans 2 semaines à Sydney pour la 1ere manche du Championnat du Monde. A la suite de cette course, il ya eu autour de moi pas mal d’interrogation sur de ma tenue de course, une trifonction ITU. J’ai eu un nombre important de remarque sur le pourquoi de cette affaire. Je tenais donc à éclaircir la situation pour les curieux. En effet, depuis le début d’année une action est en cours pour un changement de nationalité et devenir citoyens Suisse aux prochains Jeux Olympiques de Londres. Ce genre d’opération est plutôt longue et ne se fait pas du jour au lendemain alors c’est pourquoi passé les 150 jours de l’ouverture des JO, la fédération international exige aux athlètes de courir sous la bannière ITU. Voilà qui explique les raisons de ma tenue. Quand à mes motivations, elles demeurent personnelles. Pour conclure je souhaite une bonne course à ceux qui débutent leur saison ici ou là. DH
publié le 31/03/2012
 
Copyright davidhauss.com 2017- Tous droits réservés - Espace pro