EUROPEAN TOUR OF WCS

I did so many travel and lot of competitions these 2 last month. With great adventure, Joyce and disappointment…here we go !!!

I’ve been in Font Romeu, French part of the Pyrenees mid-may for huge training session before the summer race in Europe, like Madrid (11th) then Kitzbühel (15th) or European champs in Pontevedra, I got 13th. They were tough days after 10 days at sea level.

From there, I went up to Davos for my 2nd  training camp, building up my shape at 1580 high, working on the race pace and my speed. The Swiss Team found  in this area really good opportunities to working out for some athletes out from their system. Once again, hard training to getting the best results. I went down to Hamburg for the WCS, where I caught my 2nd international pod, after Mooloolaba WCup on March. Solid race form myself. I really pushed hard on the last K to drop the last big name. I got confident after that and especially before the London Test Event 3 weeks later. I’m satisfied about my training block; I really feel being in the right way.

Back to sea level at Melanie’s place in Lostorf after Hamburg, such many hard days after altitude. Still focused on London, the top 8 will be the criteria for da Frenchies. Hopefully I got my new Venge bike from Specialized. He is so good and so incroyable to ride on. I make some good training this time like that track set 7 x 1000 from 2’55 to 2’42. The race is coming I felt really in shape !!! The tapering is on and my energy is getting better and better. I was feeling great in England, had a good vibes and pretty good feeling. The race day is the same I do it in da front; tried all as I could on the run, to do not have any regrets. When I across the finish line I’m 7th and the dream comes true, I’m so happy and so stocked to get my spot for the Olympics next year. Also, the French team is on fire: Lau Vidal 6th, Vincent Luis 10th and Moulai not far from him.

The target is touched, pressure is going down. Moreover I share my Joyce with my training’s father. He came from la Reunion for 2 weeks to be a part of it, smelling this good atmosphere. Closing this weekend with friends on a party hard on London is still great moment. « Quaaaalifiiiiiiied » was da word.

The day after I went back to Davos, forgetting this result and targeting the next event. The Series is still ON and I’m currently ranked 6e.

2 week later, so last week, Lausanne direction for Sprint World Champs. This event will be also the 6th round of WCS. Individual race on Saturday then mixed team relay the Sunday. Feelings aren’t really good before this big weekend race because of my last training block in Davos. Anyway, I really given all I had during this full race and come to died at the podium feet with the 4th. Once again, pretty happy of my result with the best strong field ever on the sprint race.  I came 5th WCS overall. The French Connexion confirms that she’s one of the best countries in the world with 4 athletes in the top 10.

In the evening debriefing is done and the coach is drawing the team for the mixed relay according to the athletes wishes. Jess Harrison will start to put us on orbit, what she did really well, awesome work !!! Then Vincent Luis took the same turn than Johnny Brownlee, sprint world champs titled and what amazing relay I make, running the same pace that the British. Emmie Charayron took her relay with the lead against Jenkins and few best athletes, minimizing the damage she hand me over not far from silver, 10 sec away. Strong swim to reduce the gap, bike with Riederer and Justus playing the defence. On the run, big challenge; beat the Swiss team at home and dropped 2 of the fastest finish on the circuit… But no game I really sink in my stronger part. No medals for all the French team. I’m so disappointed. I didn’t used to play for the team, and it’s hard to hold one’s head High. So happy in a victory but so sad during the defeat. But this one is so smart !!! Last year I took 2 medals in Lausanne, this year I bring back choky for my crew. Anyway, just think that everything can happen in sport both way, just enjoyed good time !!!

Today I finish couples of day off, targeting the ITU Dextro Energy Grand Final Beijing WCS in 2 weeks, so important to get a good ranking on the Series. No French GP in Tours this weekend.

DH

Ces 2 derniers mois ont été marqués par beaucoup de voyages,  beaucoup de compétitions, pas mal d’aventures avec leurs péripéties en tout genre, des joies mais aussi quelques déceptions…. Récits !

Après être arrivée mi mai sur Font Romeu (1850m), Pyrénées française, pour une grosse session training d’un peu plus d’un mois et préparer à bloc les courses  estival, j’ai été amené à courir à Madrid (11e, 3e temps càp) puis à Kitzbühel, Aut. (15e) ou encore aux Championnats d’Europe à Pontevedra, Esp à tout juste 10 jours de redescente d’altitude (13e) dur, dur.

De là, je suis monté à Davos  pour établir mon 2e training camp. Environ 3 semaines.  Un choix bien réfléchi et bénéficier de la moyenne altitude (1580m) pour bosser les bonnes allures de course et la vitesse. Une fédération Suisse sachant exploiter au maximum les possibilités d’entrainements de la station Alpine tout en permettant à quelques athlètes  de se joindre au Team Swiss.  Le travail fut conséquent et les résultats bon. Mi juillet, WCS Hambourg, ou je décroche mon 2e podium international de l’année, (après Mooloolaba, Aus.) avec une solide 3e place (ma 5e en 2 ans !!!). Une course remporté par B. Kahlefeldt. Une grosse accélération de ma part au dernier kilo aller sceller le sort de bien des favoris et  dessiner le futur podium. Avec ce résultat j’engrange de la confiance avant le Test Event Londonien qui se profile 3 semaines plus tard… Plus important encore, cela me réconforte aussi, dans ma manière de gérer mes entrainements d’altitude et  nous prouves être dans le vrai !!!

Retour en plaine, à Lostorf chez mademoiselle, pour l’affutage terminal de la course de Londres ou le top 8 sera mon moteur pour ces jours difficiles qui suivent généralement la redescente d’altitude. Une motivation  intacte, décuplé même par l’arrivée du nouveau bike le « Venge » de spécialized. Un vélo qui marche grave et incroyable à rouler !!! De grosses séances sont passées comme ce 7 x 1000 progressif de 2’55 à 2’42….La forme est là ! La course approche, la récup s’effectue et les énergies montent et montent encore… Une fois sur place, je me sens  bien à Londres, les vibes sont tops et les sensations excellentes. Je fais la course devant, tente le tout pour le tout à pied et passe la ligne en 7e position, synonyme de qualification Olympique. Grosse course de la French Connexion avec Lau Vidal 6e, Vincent Luis 10e et Moulachi non loin derrière…Emmie pour les filles décroche un joli top 10.

L’objectif est atteint, la pression retombe. Une joie partagée avec mon entraineur de père venu de la Réunion pour s’imprégner de l’atmosphère 10 jours durant. Pour clore ce week end fort en émotions, rien de tel qu’une bonne soirée Londonienne entre amis ….  Dès mon retour sur Davos, je passe à autre chose en laissant volontairement derrière moi cette qualification et me tourne vers de nouveaux horizons. La Série Championnat du monde bat son plein, j’en suis classé 6e

2 semaines plus tard, semaine dernière donc direction Lausanne pour le Championnat du monde Sprint, épreuve qui servira également de support à la 6e manche des WCS. Course individuelle le samedi et relai mixte le dimanche. Des sensations pas très bonnes ce coup ci à l’abord de cette événements. Du en partie à la charge de travail des 2 dernières semaines de stage. Néanmoins je réalise encore une course pleine en échouant au pied du podium, 4e. Un classement très dense et très relevé avec 7 athlètes du top 10 de Londres encore devant… Je passe 5e au classement général du WCS.  L’Equipe de France elle confirme sa montée en puissance dans la hiérarchie mondiale avec encore 4 athlètes au Top 10 en comptant les filles !!!

Le  soir même le briefing s’effectue, le choix du coach prend forme selon les motivations et la forme de chacun….Le lendemain Jess Harrison mets le Team sur orbite en réalisant une performance de 1er choix, Vincent Luis fait jeux égale avec le Champion du monde en titre, Johnny Brownlee sur un 1500m de folie. Emmie Charayron limite la casse contre les toutes meilleures du circuit en me donnant le relai à moins de 10 sec de la médaille d’argent. Pour ma part c’est grosse nat pour boucher l’écart. Un vélo sur la défensive, Riederer et Justus ne veulent apparemment pas partir avec moi à pied…Je résiste encore un peu devant le défi qui se dresse devant moi ; celui d’aller battre les suisses chez eux, double tenant du titre. Ou celui de dominer, surement  les 2 plus fort  gars du circuit sur un finish de course … Le match n’aura pas lieu je sombre totalement à pied, pourtant  mon point fort. N’étant pas capable de résister à minima pour sauver la médaille de bronze et offrir un podium tant attendu à tout le Team France dans son ensemble. Cruelle désillusion. Cette course, ce format est totalement différente d’une course individuelle. N’ayant pas  l’habitude d’évoluer pour un collectif, j’ai du mal à digérer ce loupé et porte ce raté en moi. Le bonheur d’une victoire n’est rien face au sentiment de  défaite. Elle est tellement plus intelligente !!! L’année dernière j’offrais 2 médailles (bronze en indiv et l’argent au relai), cette année c’est du chocolat que je ramène!!! Cette course, bien qu’il n’y est absolument rien à remettre en cause donne à profiter des bons moments passés, des bonnes courses réalisées car tout va très vite en sport dans un sens comme de l’autre.

Ce soir je termine 3 jours de break pour me tourner vers la fin de saison et notamment le »ITU Dextro Energy Gran Final WCS Beijing 2011 » ou les points seront décuplés (+50%), un passage obligé pour valider le classement final WCS. D’ici là pas de Grand prix à Tours, ou le format de courses ne motive pas. Je trouve d’ailleurs surprenant de s’être passé d’une épreuve réputée, (Beauvais sans vouloir la citer) pour intégrer ce type de format en Grand Prix LDE . Les athlètes s’intéressent au Grand Prix si le Grand Prix s’intéresse aux athlètes.

D’ici là bon entrainements et/ou bonnes courses  à tous tel qu’elles soient.

DH

 

Check it out the Stade 2 report:

http://www.youtube.com/watch?v =Yl8PTCgMm2o

publié le 25/08/2011
 
Copyright davidhauss.com 2017- Tous droits réservés - Espace pro