Japan Air Style

Début de saison : Après des mois d’entraînements, le temps des compétitions est enfin arrivé. Cela me permet de concrétiser les progrès réalisés depuis novembre mais aussi de réajuster certaines choses. Alors après une belle entrée en matière à Mooloolaba (3e), c’est à Sydney il y a 10 jours que s’effectuait la 1er manche des WTS, une course importante bien qu’en fin de cycle foncier, nous avions décidé avec mon entraineur d’en faire l’objectif de ce début d’année. Je me suis volontairement mis une pression particulière pour cette épreuve, l’abordant comme un grand rendez-vous. Une course solide de bout en bout avec des sensations bien présente me font peser sur la course. Quelques petites erreurs tactiques et techniques me relègue loin de la tête dès le début de la partie pédestre, n’ayant plus rien à perdre je me lance dans une chevauchée fantastique, passant un à un les autres compétiteurs, cependant je ne parviens pas revenir sur le groupe de tête qui se composant de Justus, et Laurent Vidal. 4e et intercalé je tente de revenir mais mon départ rapide me rappel à l’ordre… Une pénalité dans le dernier tour enfonce mes espoirs de podium. Je repars 9et parviens tant bien que mal à reprendre cette 4e place peu avant la ligne d’arrivée. Si tôt franchit j’éprouve quelques regrets mais je reste satisfait de ma performance du jour, la forme est bien là, il ne me manque qu’un peu de réussite. En tout cas j’ai le sentiment d’avoir tout donné.

A la suite de ça je suis allé au Japon pour participer à la Coupe de monde d’Ishigaki, un choix discutable mais important pour Mélanie dans sa quête Olympique. C’était l’occasion pour moi de boucler mon cycle de compétition par une course d’un moindre niveau et sans pression particulière sinon celle de la victoire !!! C’est donc relâché et plein de joie que j’ai découvert cette belle île, bien similaire à la mienne. La course quand à elle s’est déroulée presque comme prévu avec de gros nageurs sur la start-list, il ne fallait pas rater sa mise en scène. 1h15 plus tard notre groupe échappé de 7 se fait reprendre par la jeune garde du train australien…quelques uns repartiront mêmes !!! Une départ rapide et un train solide à pied me fait prendre la tête assez rapidement. Cela  me donne d’apprécier les 5 derniers kilomètres... Un salut japonais plus tard et je remporte enfin ma 1er course à ce niveau. Je dis « enfin » car en 2 ans je comptabilise 8 top 5 dont 5 podiums. Alors cette victoire me rend joyeux et fie ! Cette année il était important que je puisse arriver sur la ligne de départ des Jeux avec une victoire en poche, comme pour me dire « tu l’a déjà fait ». Cependant je reste lucide sur les forces en présence et dans mon analyse… Néanmoins avant ce résultat japonais, j’aimais à penser qu’une victoire m’offrirait un temps de répit, une véritable satisfaction personnel… Il n’en est rien, l’esprit sportif reprend le dessus rapidement. La compétition à haut niveau est ingrate pour cela, elle ne vous laisse que très peu de temps pour savourer l’instant présent. Le jour d’après tout est oublié ou presque et l’on pense déjà à demain. Heureusement que derrière tous ces chiffres,  tout ces temps, les souvenirs et les sensations demeurent à jamais.

Mon bilan pour l’heure est positif, je termine un excellent cycle de compétition, assez consistant, (encore le GP des Sables ce week end) en ayant appris beaucoup de chose dans ma façon d’appréhender les épreuve ou encore d’agir en course. Les points engrangés me permettent de prendre le leadership au classement ITU, la semaine dernière dominé par Laurent ;-)), aussi je me place au niveau WTS (10e) pour le file rouge de la saison. Après un gros déplacement et pas mal de fatigue engendré, cette semaine sera celle de la récupération pour une remise en route samedi au GP à la suite de quoi je partirai en stage 1 mois à Font Romeu pour lancer mon second cycle de travail. Les prochaines courses ne seront sans doute pas exceptionnelles de part le travail qui m’attends mais simplement des passages obligés sur la route de Londres…

 

Grand Prix des Sables : Bien que tout juste rentré du pays du soleil levant, je serai ce week end encore en action pour le lancement 2012 du GP national, (j’oserai un « à domicile » (cela me fait bcp de pied à terre… )). Beaucoup de sollicitation durant la semaine pour honorer sponsors et partenaires ou autres. Je ressens un peu de fatigue à l’abord de cette échéance mais l’envie de bien faire pour mon nouveau club devrait je l’espère prendre le dessus, d’autant plus que l’équipe type est de sortie, un minimum pour aller chercher un résultat et contrer les jeunes loup affamés de début de saison. Cela dit je me réjouis de retrouver quelques copains et continue de soutenir l’Equipe de France dans la lutte pour les derniers dossards Olympiques.

A bientôt

DH

publié le 25/04/2012
 
Copyright davidhauss.com 2017- Tous droits réservés - Espace pro